Inspiration

Pour se construire soi-même, chacun s’inspire d’au moins une personne/figure dans sa vie. Ça peut être, d’abord, nos parents comme ensuite des artistes et autres personnages médiatisés. En cette fin d’année, je ressens beaucoup de gratitude et souhaite mettre en lumières les personnes qui ont pu m’inspirer durant celle-ci ou précédemment ! Bonne lecture!

LividConsciousBlackrhino-max-1mb

Lire la suite « Inspiration »

Publicités

Bohemian Rhapsody, Bryan Singer

Dans l’intimité d’un électron libre..

bohemian-rhapsody-teaser-poster.jpg

Le jour où j’ai appris que Rami Malek avait été sélectionné pour incarner Freddie Mercury dans ce biopic, j’ai commencé à me trépigner d’impatience et de curiosité (malgré le retard que j’ai pris à aller voir ce film…). Loin de moi l’idée de produire une analyse développée de Bohemian Rhapsody, je voudrais simplement laisser une trace de l’expérience que m’a fait vivre ce film sur mon blog.

Lire la suite « Bohemian Rhapsody, Bryan Singer »

Top 5 Anime

Ayant commencé à regarder des anime en janvier, je ne peux que sélectionner mes favoris parmi la petite liste de ceux que j’ai vus, évidemment. Comme il est assez compliqué pour moi de classer mes préférences, je ne mettrai pas de numéro devant le titre de chaque anime. Ainsi, il n’y aura pas d’ordre de préférence, simplement mes 5 anime favoris. C’est parti !

InsubstantialPolishedAmericancrayfish-small.gif

Lire la suite « Top 5 Anime »

Death Parade, Yuzuru Tachikawa

Death Parade, anime de 2013 réalisé par Yuzuru Tachikawa et produit par le studio d’animation Madhouse est un anime qui fait irrévocablement partie de mes anime favoris. On y suit, en 10 épisodes disponibles sur Netflix, Decim, barman et arbitre hors du temps qui se doit de juger les défunts et de les placer au « paradis » ou en « enfer ». Pour se faire, à leur mort, les humains sont envoyés dans le bar de Decim. Ce dernier les soumet alors à un jeu aléatoire sans jamais leur révéler leur situation, mais en leur disant simplement qu’ils doivent jouer pour sortir du bar. Seul petit détail, afin de déclencher une pression suffisante pour qu’ils révèlent leur « nature », il leur indique qu’ils jouent leurs vies.

1289629_English_ShowDetailHeaderDesktop_b35b9452-9f57-e711-8175-020165574d09-35dqh7zjjrjzfa8o5bti4g

Lire la suite « Death Parade, Yuzuru Tachikawa »

The Perks of Being a Wallflower, Stephen Chbosky

MV5BMzIxOTQyODU1OV5BMl5BanBnXkFtZTcwMDQ4Mjg4Nw@@._V1_.jpg

Après avoir vu Fight Club, je répétais qu’il était mon film préféré lorsque l’on me posait la question. Pourtant, il n’a pas la valeur sentimentale de The Perks of Being a Wallflower, ou Le Monde de Charlie. C’est ce dernier que j’affectionne en réalité le plus. Je ne peux pas commencer à comparer les deux oeuvres, ce serait insensé et loin d’être pertinent. De ce film, j’aime autant la distribution que le scénario, la musique… Et pourtant, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais avant d’avoir vu le film. Je me souviens avoir vu l’affiche un peu partout et avoir repoussé le visionnage, avant de me lancer : enfin.

Lire la suite « The Perks of Being a Wallflower, Stephen Chbosky »

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Lemony Snicket

Aujourd’hui, j’aimerais revenir de ma longue période d’inactivité avec un article sur une saga qui me tient beaucoup à coeur : Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire de Lemony Snicket. Récemment découverte ou re-découverte avec la sortie de l’adaptation qu’en a fait Netflix en série, cette saga est l’une de mes préférées. Je l’ai découverte en me baladant au Gibert Joseph du boulevard St-Michel alors que j’avais une douzaine d’années. À cet âge, je n’étais jamais rassasiée de lecture et je cherchais de quoi nourrir mon imagination. Et puis, j’ai mis la main sur un tome assez volumineux et gris/noir qui m’intriguait beaucoup. À l’arrière, une petite étiquette indiquait que la saga était un grand succès et après avoir lu la quatrième de couverture je décidai de lui faire confiance et de me lancer. Sans regret, puisque j’ai dévoré les tomes…

Lire la suite « Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Lemony Snicket »

Detroit, Kathryn Bigelow

Synopsis

Été 1967. Les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. À Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu sont entendus en pleine nuit à proximité d’une base de la Garde nationale. Les forces de l’ordre encerclent l’Algiers Motel d’où semblent provenir les détonations. Bafouant toute procédure, les policiers soumettent une poignée de clients de l’hôtel à un interrogatoire sadique pour extorquer leurs aveux. Le bilan sera très lourd : trois hommes, non armés, seront abattus à bout portant, et plusieurs autres blessés…

Lire la suite « Detroit, Kathryn Bigelow »

120 battements par minute, Robin Campillo

Synopsis: Au début des années 1990, le sida se propage depuis près de dix ans. Les militants d’Act Up-Paris s’activent pour lutter contre l’indifférence générale et les lobbies pharmaceutiques. Parmi eux, Nathan est nouveau dans un groupe et va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Lire la suite « 120 battements par minute, Robin Campillo »

Végé vitesse 3 V

Les trois grands V : Végétarisme, Végétalisme et Veganisme. De nos jours, nous pouvons dire que ces mots ne nous sont plus si inconnus qu’il y a dix ans. Pourtant, des confusions persistent, ainsi que des formes d’incompréhension et de mésinformation. Je me suis dit qu’il serait alors pertinent d’évoquer ce sujet qui me tient beaucoup à cœur.  Lire la suite « Végé vitesse 3 V »

Sonnet, Félix Arvers

felix-arvers

En février/mars, je suis tombée sur ce sonnet, imprimé sur une feuille rose et collé sur une porte, là, au milieu du couloir d’un internat. Ma curiosité m’y a retenue ce soir là, alors que mes amies remontaient dans notre chambre. Il y avait plusieurs poèmes sur cette porte. Je me suis demandée combien de personnes s’attardaient réellement sur elle, et sur les poèmes qu’elle offrait, malgré elle. Après en avoir lu quelques-uns, c’est celui d’Arvers qui retint mon attention.

Lire la suite « Sonnet, Félix Arvers »